Dominique MATHE JORET Psychologue

Analyse de la pratique, régulation d’équipe, supervision, que recherchez-vous ?

Parler de ses pratiques dans un espace de Supervision ou d’Analyse de la Pratique Professionnelle, réfléchir aux enjeux institutionnels ou bien ceux qui traversent la rencontre avec les patients ou  usagers, etc., l’accompagnement des pratiques professionnelles, de manière individuelle ou institutionnelle constitue un enjeu important de nos jours.

Accompagner les pratiques

«Il faut favoriser les conditions pour un temps groupal de l’éprouvé, pour refaire groupe et mettre à profit cet espace propice à l’intersubjectivité. L’analyse de la pratique s’inscrit dans une tentative de prendre et retrouver du temps, le plus souvent à partir d’un contexte et d’une situation.» Vincent Bompard

C’est à travers les expériences quotidiennes que le métier se forge, rencontrant des situations complexes qu’il est indispensable de mettre à distance pour éviter les tensions, le conflit, le repli sur soi, l’isolement, l’usure professionnelle. Les professionnels confrontés aux fragilités humaines des autres ne peuvent nier leurs propres fragilités. Les Groupes d’Analyse de la Pratique ou de supervision aident à surmonter ces difficultés inhérentes à leur champ d’intervention. L’objectif est l’enrichissement mutuel affectif, intellectuel de chaque participant.Certaines personnes, particulièrement celles impliquées dans les domaines de l’action sociale, de l’accompagnement éducatif, du soin somatique ou psychique peuvent ressentir, de manière régulière ou ponctuelle, le besoin ou la nécessité de parler de leur pratique, de leur inscription dans leur pratique ou de l’évolution de celle-ci.

Tant pour l’intervenant, extérieur à l’institution, que pour les participants, il s’agit de redonner de la place à la parole, au temps, au sens, à l’échange tempéré, et de laisser se déployer des problématiques. Cela passe par une suspension de la décision: contrairement à une synthèse, le but n’est pas d’aboutir à une action. 

Il s’agit là de parler, à partir d’exemple très concrets, de ce qui fonde, pour chacun et pour le groupe, la pratique professionnelle et ce qui, dans cette pratique, achoppe. 

Une meilleure compréhension des enjeux subjectifs qui se nouent dans la rencontre avec les personnes rencontrées par le professionnel est le centre, mais elle passe parfois par l’exploration commune de l’incompréhension initiale, de cette part qui échappe et résiste.

Il est donc nécessaire de prendre le temps de poser les questions avant d’apporter les réponses.